Comme Une Rumeur​.​.​.

from by Grandjacques

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €1.50 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Boîtier cristal, livret 8 pages avec textes.

    Includes unlimited streaming of Live Au Presbytère via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days

      €10 EUR or more 

     

lyrics

COMME UNE RUMEUR... (9:18) (Jacques Adranyi)

Mes spasmes espacés de sarcasmes ne lassent et n’effacent pas la moindre menace
Entérinant, exterminant entièrement la rumeur
Celle qui nous rend néfastes, inefficaces ou sensationnels
Elle est, elle est le temps, elle aime le temps, elle est dedans, elle aime…
Elle aime les gens quand le temps passe et comme le temps c’est de l’argent,
La rumeur dure longtemps…

Pour qu’elle passe sans heurt, mon heure, mon épitaphe
J’ai mes suées, j’ai mes pleurs, mes humeurs, mes orgasmes
Une tumeur, comme une douleur de trop
Une aubaine, un fardeau, c’est une couleur de peau,
J’ai la mienne, j’ai ma voix… y’paraît que c’est ce qu’on dit
C’qu’on chuchote par là-bas qu’on radote jusqu’ici
Leur malheur, c’est ma douceur à moi
T’as vu l’heure, j’ai bien peur qu’on s’rentre à pied chez toi…
Qu’importe le temps qu’emportent les gens,
La rumeur parlera, le remord sévira longtemps…
Le remord dure longtemps...

Qu’importe le temps, qu’importe le vent,
Le bonheur suffira, le bonheur suffira
Qu’importent les gens qu’emporte l’argent
Le bonheur trahira, la rumeur parlera
Qu’importe le sang, qu’importe le rang
La tumeur sévira, le malheur tournera
Qu’importent les ans qu’on supporte devant
La douleur se verra repentir au printemps
Qu’importe le cran, qu’importe l’élan,
Le meilleur restera celui qui fera semblant
Qu’importent les gants que prendront nos parents
Notre humeur souffrira d’un bien-être adolescent
Qu’importent les plans, on fera tout comme on le sent
Qu’importent les ‘quand’ les ‘pourquoi’ les ‘comment’
Qu’importent le blanc, le pas blanc, le moins blanc
La couleur se pliera, on sera tous transparents
Qu’on s’importe dedans ou qu’on sorte en riant
Notre humeur trahira, la rumeur parlera
Qu’importe si l’écran nous donne toujours perdants
On sera toujours devant à pester tout autant
J’ai mal aux dents, j’ai deux fois mal aux deux flans
Je retournerais bien squatter un instant sur mon banc
À faire fumer les potos, réchauffer les ragots,
Et clamer haut et fort « hey, vous savez quoi!?...»

credits

from Live Au Presbytère, track released January 30, 2016

tags

license

all rights reserved

about

Grandjacques Bordeaux, France

Grandjacques est un auteur, compositeur, interprète bordelais.

Les textes sont en français.

contact / help

Contact Grandjacques

Streaming and
Download help